Comment optimiser la gestion de mes stocks de pièces détachées ?

protection environnement Toute entreprise, quel que soit son secteur d’activité, peut avoir besoin de produire des objets physiques. Cependant, le monde de la production traditionnelle peut s’avérer très coûteux, notamment au niveau du transport et du stockage des pièces détachées. Les lieux de production sont souvent éloignés du besoin ou du client, ce qui augmente les coûts logistiques.

De plus, les pièces produites en grandes quantités sont stockées et ne sont pas toujours utilisées dans leur totalité. Celles-ci finissent donc par se dégrader et être jetées, alors que la société actuelle donne la priorité à l’éco-responsabilité et à la protection de l’environnement.

Une gestion des stocks optimisée encouragée par la loi anti-gaspillage

L’État prévoit de mettre en place des mesures relativement exigeantes à travers la loi anti-gaspillage. Celles-ci ont pour objectif de mettre en place une économie circulaire en accélérant le changement des modèles de production et de consommation. Dans cette optique, la destruction des stocks par les entreprises de tout secteur d’activité sera interdite à partir de 2022. En cas de non-respect de cette loi, elles risquent jusqu’à 15 000 € d’amende, en plus de la perte de temps et d’argent engendrée par une gestion non optimale de ses stocks.

Pour respecter ces directives, il est devenu primordial pour les industries d’innover leur façon de produire, maintenir leurs équipements et de gérer leurs marchandises. Des solutions existent aujourd’hui pour permettre à ces structures de s’intégrer dans l’industrie 4.0. Cette 4ème révolution industrielle se défini comme la convergence du monde virtuel avec les produits et services du monde réel. Les nouvelles technologies développées permettent de produire de manière personnalisée et à moindre coût.

Améliorer la gestion des pièces détachées à l’aide de la GMAO

L’optimisation de la gestion des pièces de rechange est un levier clé de performance des activités de maintenance.

En effet, la mise à disposition des pièces au bon moment agit directement sur la disponibilité des équipements. D’autre part, ces pièces représentent un poste important du budget de maintenance. En effet, tant en termes d’achats que de coûts logistiques (transport, stockage, manutention).

Il s’agit donc pour le service maintenance de trouver le bon équilibre pour disposer des pièces critiques en nombre suffisant sans pour autant “surstocker”.

Prévenir les ruptures de stock avec votre GMAO

Les ruptures de stock de pièces détachées sont coûteuses. Un arrêt de production programmé prolongé à cause d’une pièce manquante ou une prise de risque en continuant de faire fonctionner un équipement en attendant l’arrivée d’une pièce coûteront bien souvent dans les deux cas des milliers d’euros. Sur certaine chaîne de production, un arrêt peut coûter plus de 10 000€ / heure. A ce coût exorbitant s’ajoute forcément la commande urgente plus coûteuse auprès du fournisseur, sans compter le temps que prendra ensuite le temps de réparation.

Plusieurs raisons peuvent expliquer une rupture de stock, mais la plus courante est l’absence de commande de pièces après utilisation.

La GMAO est le meilleur outil pour suivre l’utilisation de vos stocks. Il suffit d’enregistrer le nombre de pièces qui ont été utilisées pour réaliser chaque bon de travail. Votre GMAO réduira alors automatiquement le nombre de pièces dans votre stock. Ensuite, lorsque votre stock tombe en dessous du seuil minimum spécifié, il peut envoyer automatiquement une alerte de réapprovisionnement.

Anticiper, prévoir et mieux organiser les interventions

Outre le suivi des indicateurs clés comme le MTTR (Mean Time To Repair) ou le MTBF (Mean Time Between Failure), le suivi d’un plan de maintenance préventive, la visibilité complète des coûts de maintenance (souvent facilitée par une interface avec votre ERP), la GMAO permet d’anticiper, de prévoir et de mieux organiser les interventions.

techniciens ordinateur beelse

Aussi, si vous réservez une pièce suffisamment à l’avance pour avoir ensuite le temps de réapprovisionner et de la consommer, vous n’avez pas besoin de stocker la pièce en question. L’achat se fera donc uniquement à la demande sans coût de stockage.

Disposer de vos pièces détachées critiques sans délai ni limite dans le temps

La société actuelle devient de plus en plus exigeante concernant l’immédiateté de la production. L’arrivée des nouvelles technologies sur le marché transforme le monde industriel qui opère une grande transition dans sa façon de produire.

Le Cloud Manufacturing est une technologie en plein essor qui permet de produire de manière immédiate et au plus prêt du besoin, tout en répondant aux enjeux économiques, sociétaux et environnementaux du monde actuel. L’utilisateur a la possibilité de stocker uniquement les données numériques de ses pièces. Cela permet de simplifier leur gestion tout en supprimant la majorité des réserves matérielles. Il peut ensuite lancer leur fabrication en accédant facilement à des moyens de production connectés et disponibles.

En plus de réduire les stocks physiques, le Cloud Manufacturing apporte une réduction des délais et coûts de transports en produisant localement. L’approvisionnement rapide en pièces détachées permet de garantir la continuité des lignes de production. Il apporte donc aux entreprises un business model performant avec une gestion optimale de la maintenance.

GMAO et Cloud manufacturing : les solutions indispensables pour une maintenance efficiente

Tous les secteurs d’activité possèdent des équipements, infrastructures et véhicules à maintenir. Par conséquent, ces équipements peuvent être concernés par l’utilisation d’une GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur). Véritable outil d’aide à la gestion, il permet en premier lieu d’assister au quotidien les services maintenance des entreprises à assurer la disponibilité et la fiabilité maximales des équipements et infrastructures. En plus de cela, le logiciel offre la possibilité de gérer efficacement les interventions, les stocks, les achats, les budgets et les intervenants.

Le Cloud Manufacturing, quant à lui, est un nouveau concept en expansion qui permet d’accéder à des moyens de production simplement grâce à un logiciel. Ainsi, les utilisateurs peuvent fabriquer tout type d’objet sans devoir posséder l’infrastructure nécessaire à cette production. De nos jours, plusieurs plateformes proposent d’accéder à des équipements de fabrication additive. Cela permet d’obtenir une grande variété de pièces à la demande, et de manière personnalisée.

En combinant GMAO et Cloud Manufacturing, les entreprises peuvent mettre en place une maintenance efficiente de leurs équipements. Effectivement, grâce à l’impression 3D, on peut fabriquer les pièces utiles au maintien des machines en bon état de fonctionnement. Mais également les réparer rapidement en cas de panne. En plus de confectionner des produits parfois non réalisables sur des moyens de production traditionnels, la fabrication additive permet fréquemment de réduire le coût de ces pièces.

Grâce à l’association de DIMO Maint avec Beelse, il est possible d’obtenir des pièces détachées au bon moment sans devoir les stocker. Ainsi, la réactivité face aux opérations de maintenance est augmentée. De plus, le confort opérationnel des équipes est amélioré, et les coûts de stockage sont réduits.

Je souhaite mieux gérer mes stocks

Partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email