Déployer sa GMAO totalement à distance : c’est possible ! Découvrez le retour d’expérience du groupe DMD

Témoignage GMAO DMD Quick Start Le groupe DMD (Domaines Montariol et Degroote) intègre 4 domaines (Lalande, Galetis, Laurens et Tarbouriech) ainsi que Les professionnels de l’embouteillage. L’activité est éclatée entre Pennautier et la ligne d’embouteillage de Raissac dans l’Aude, la maison-mère étant située dans l’Hérault. L’export – notamment vers la Russie, l’Europe et les États-Unis – représente près du quart de l’activité, pour cette entité d’une cinquantaine de personnes (12M€ de CA). Désireux d’optimiser entre autres sa gestion des stocks et sa maintenance préventive, DMD est le premier client à avoir expérimenté le nouveau mode de déploiement totalement à distance de DIMO Maint MX : « Quick Start ».

Un périmètre d’intervention très large pour le service maintenance

L’usine d’embouteillage compte une quinzaine de personnes. Le périmètre opérationnel de Marc Denjean du service maintenance couvre tous les équipements d’embouteillage, de vinification, mais aussi la flotte de véhicules et les bâtiments. Une partie de la maintenance est sous-traitée, notamment les spécialités froid, électricité et plomberie.

Des enjeux pluriels : continuité de service, norme, traçabilité

M. Denjean travaillait auparavant sous Excel, ce qui représentait de nombreux désavantages. « Quand le fichier était trop lourd, il avait du mal à se charger et le système plantait souvent. La mise en place d’un plan de maintenance préventive était donc problématique » reconnaît-il.
Le but premier de la maintenance est bien sûr la continuité de service. Il avait donc besoin d’indicateurs de suivi concernant les pannes et les arrêts de production. En outre, le groupe est en cours de certification pour la norme britannique IFS BRC – une des plus poussées pour ce qui concerne l’embouteillage – ce qui requiert une traçabilité fine des opérations de maintenance, des produits, des enregistrements des temps, sans oublier la gestion des stocks et tous types d’intervention.

Avec DIMO Maint MX, le groupe fait le choix de la simplicité et de la mobilité

Témoignage GMAO DMD équipements DMD s’est orienté vers DIMO Maint MX pour répondre à ses besoins de traçabilité, de suivi de matériel et du stock sur une trentaine d’équipements, incluant notamment les pompes, les véhicules. La formule « Quick Start » à distance a été motivée par le contexte du confinement. « DIMO Maint MX propose une application mobile intuitive très pratique. En outre, l’hébergement externe du serveur nous dégage d’une contrainte informatique supplémentaire » explique M. Denjean.

Une GMAO facile à prendre en main

Les besoins avaient été recensés grâce à un questionnaire très complet, un planning a été élaboré sur une période d’un mois environ. En dépit du contexte Covid-19, il a été bien respecté. Les exercices pratiques, les vidéos et les supports ont permis une prise en main rapide par M. Denjean qui a alterné télétravail et présentiel. Il était en partie sur site pour mettre en œuvre les aspects pratiques de la formation à l’outil MX.
Une reprise des données machines sous Excel a été effectuée, ce qui a nécessité de modifier le document source pour importer la majorité de son contenu. Une aide au paramétrage lui a été fournie. Il a pu se servir de l’outil en totale autonomie. Ayant pratiqué la GMAO auparavant, il n’a pas été désorienté et la prise en main s’est faite rapidement.

Les avantages « Quick Start » : un budget économique et une prise en main rapide

« L’avantage de cette offre de mise en place à distance est bien sûr d’abord économique. Ensuite, sa rapidité de prise en main est appréciable et le support DIMO s’est montré très réactif et disponible. C’est appréciable lorsqu’on ne dispose pas d’une journée complète à consacrer à de la formation. Nous avons pu étaler et fractionner les sessions pour ne pas perturber la journée de travail » raconte M. Denjean.

Des bénéfices au quotidien pour la maintenance

Les résultats sont là : la mobilité lui permet de savoir en temps réel tout ce qu’il lui faut avoir sous la main, et de gérer efficacement le stock hébergé dans un magasin, un deuxième étant en cours de montage. Au bout du compte, le travail de suivi est facilité et M. Denjean dispose de rapports d’intervention précis. « Je peux me consacrer pleinement au travail en lui-même, plutôt qu’à la bureautique » conclue-t-il.

Partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email