Laurelton Diamonds se prépare pour L’I4.0 avec DIMO Maint MX

Laurelton Diamonds assure le suivi de ses actifs manufacturiers et prévoit un retour sur investissement rapide

laurelton diamond gmao Laurelton Diamonds est une entreprise de vente et de fabrication de diamants bruts. L’entreprise se procure des diamants bruts, garantit l’intégrité et la haute qualité des diamants. Cela est possible grâce à une chaîne d’approvisionnement mondiale strictement contrôlée qui assure l’achat, la taille, le polissage et la livraison de pierres finies à la société mère. Laurelton Diamonds emploie plus de 4 000 personnes dans le monde. L’entreprise a des opérations aux États-Unis, en Belgique, au Botswana, à l’Île Maurice, au Vietnam et au Cambodge.

Ils font des recherches, conçoivent, modifient et construisent des outils, des équipements et des machines pour soutenir leurs sites de production. Ils se sont lancés dans la recherche d’un outil de GMAO facile à utiliser et intuitif. Leur objectif est de maintenir leurs normes de production de haute qualité.

Un large éventail d’exigences opérationnelles

Laurelton avait besoin d’une solution informatique intuitive pour ses techniciens, adaptée à tous les niveaux d’exploitation. Fournir un outil capable d’être utilisé de manière transparente, indépendamment de la culture locale et de la tranche d’âge, s’est avéré être un défi. L’objectif numéro un était d’améliorer la fiabilité, tout en réduisant les coûts de maintenance. Une plateforme GMAO robuste et flexible était donc nécessaire.

Le disque de polissage en diamant, appelée « meule », est l’un des principaux atouts de fabrication de Laurelton. Plus précisément, cette pièce d’équipement est essentielle pour garantir la production de diamants de haute qualité. En effet, tout défaut mineur peut représenter une perte importante de la valeur du diamant. Laurelton met l’accent sur la cohérence de la qualité technique concernant les disques de polissage reconditionnés. Par conséquent, elles doivent être contrôlés d’un site à l’autre. Selon Pieter Van Nueten, ingénieur : « Il était donc nécessaire de mettre en place une base de données de connaissances unifiée, précise et facile à utiliser, qui serait partagée entre les différentes installations. ».

La saisie de données fiables sur les machines a également été un défi. Les analyses des causes profondes ont pris beaucoup de temps, surtout à un moment où Laurelton procède à une transition vers un environnement de fabrication de type Industrie 4.0.

La « solution miracle » devrait couvrir un large éventail de fonctionnalités

Toute une gamme de fonctions était nécessaire, couvrant toute une série de questions :

  • interface intuitive et facile à utiliser,
  • multilingue,
  • possibilité de travailler sur le Cloud et hors ligne,
  • possibilité de surveiller et de suivre la production et le cycle de vie de la meule,
  • vue d’ensemble des tâches de maintenance, générant des rapports clairs et numérisés,
  • réduction des tâches administratives, disponibilité des procédures/listes de tâches – idéalement liées au logiciel de formation Dozuki,
  • possibilité d’extraire ou d’importer des données dans la plateforme et de communiquer avec les plateformes I4.0 de Laurelton.

Pourquoi DIMO Maint ? Parce qu’il est convivial et intuitif !

« Après une étude du marché approfondie pour trouver un fournisseur approprié, nous avons finalement choisi DIMO Maint MX car c’est un outil intuitif. Cette solution permettra aux techniciens de se concentrer pleinement sur leurs tâches de maintenance et de passer moins de temps sur l’aspect administratif », explique M. Van Nueten. Le système permet également de travailler hors ligne. C’est efficace car dans certaines régions, les connexions internet peuvent poser problème, et offre des fonctionnalités d’hébergement dans le Cloud.

L’équipe de maintenance de DIMO Maint a aidé à définir la portée du projet dès son lancement et a établi une feuille de route pour l’ensemble du projet. À l’origine, ce projet était divisé en sous-projets pour deux de leurs sites. Laurelton a d’abord travaillé sur la personnalisation de la plateforme et sur la définition des paramètres avec l’aide du fournisseur. Ils ont ensuite opté pour une formation dispensée par le fournisseur, afin qu’un coach interne puisse organiser des cours de formation dans chaque établissement de l’organisation.

Aucun changement organisationnel n’a été nécessaire pendant la phase de transition. Un délai supplémentaire a bien sûr été prévu dès le lancement du projet, mais les objectifs et les avantages ont été clairement définis dès le départ : une solution garantissant une efficacité accrue, des données plus utiles et plus précises, et moins de temps consacré aux interventions de maintenance.

Une courbe d’apprentissage rapide grâce à une équipe de maintenance réactive

« L’équipe de maintenance de DIMO Maint s’est montrée très coopérative et serviable. Leur compréhension approfondie et pratique de leur produit a permis de réduire le temps de mise en œuvre de la plateforme et de formation à son utilisation. En résumé, tout problème a été résolu en un jour ou deux jours, tout au plus. De plus, l’équipe de développement de DIMO Maint est ouverte aux recommandations venant de ses clients et les intègre dans la plateforme. C’est très apprécié et c’est assurément un bonus », déclare M. Van Nueten.

De nombreux avantages importants en matière de maintenance

Techniciens maintenance laurelton diamonds Grâce à DIMO Maint MX, Laurelton peut optimiser sa stratégie de maintenance préventive car les interventions correctives sont réduites. Ils sont passés des dossiers papier à un système numérique, avec des listes de tâches automatiquement mises à jour. Ainsi, ils ont facilité la connectivité avec leur plateforme de procédure numérique. Cela permet à l’entreprise d’améliorer toutes les ressources internes et externes, en obtenant une meilleure sécurité et une plus grande fiabilité des données.

Les techniciens sont en mesure de fournir un retour d’information traçable sur leurs activités de maintenance. En conséquence, l’efficacité des listes de tâches est améliorée. La disponibilité instantanée des rapports permet à Laurelton d’avoir une vue globale et unifiée de ses activités de maintenance. En réalité, cela permet même de comparer les sites d’une région donnée par rapport à d’autres.

Dans le cadre d’un projet pilote, l’entreprise a commencé avec l’un de ses principaux atouts : des disques de polissage en diamant. La solution est en cours de déploiement sur les sites restants et englobera d’autres catégories d’actifs.

Augmentation de la durée de vie et de la qualité des meules dans le cadre du retour sur investissement

L’estimation du retour sur investissement peut être compliquée car elle est influencée par le nombre de variables impliquées dans l’organisation de la maintenance.

« Avec le temps, nous avons constaté une amélioration de la qualité et une diminution de la perte de valeur des diamants. Cela signifie que nous pouvons nous attendre à ce que le retour sur investissement se produise plus tôt que prévu. Avec un calcul basé uniquement sur l’extension de la durée de vie des actifs, et sur le travail comparé à la productivité des techniciens, nous nous attendons à un retour sur investissement de 2 à 5 ans. », conclut Pieter Van Nueten.

Partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email