La maintenance préventive, fer de lance de la transformation digitale de Rivadis avec DIMO Maint MX

Depuis 1971, Rivadis (184 salariés, siège à Nantes) développe, fabrique, conditionne et commercialise des produits cosmétiques et de désinfection. A travers ses marques phares Rivadouce, Auriège et Milton, le laboratoire propose des produits d’hygiène et de soins aux établissements médicaux-hospitaliers, au grand public, en pharmacie et à l’export, notamment en Chine.

Les normes ISO 9001, 14001, BPF hygiène auxquelles Rivadis est soumis se rapprochent de plus en plus de celles du secteur pharmaceutique. Le site de production de Thouars, dans les Deux-Sèvres, répond aussi à de nombreux contrôles réglementaires pour les équipements électriques, équipements de levages et les équipements sous pression.

Dans ce contexte, Romain Massé, responsable maintenance, note que la GMAO l’aide beaucoup pour le préventif (maintenances et contrôles des équipements, vérifications réglementaires).

Une maintenance pour 5 lignes de production

production bouteille rivadis

Romain Massé, responsable technique Infrastructures, chapeaute la maintenance et l’hygiène du site de Thouars. A ce titre, il supervise les activités de maintenance pour 3 entités : la fabrication (tuyauteries, cuveries, automatismes, supervision), le conditionnement (mise en flacon du vrac, étiquetage, mise en carton), et l’expédition.

La production – via des cuves de 5 tonnes, 3 tonnes et 500 kg – fonctionne essentiellement par petits lots sur des séquences de 2 à 7 heures et comprend beaucoup de références en stock. L’équipe de M. Massé est composée de 4 personnes en maintenance, plus 2 en hygiène et un prestataire de nettoyage.

Une migration sans problème de MM vers MX

M. Massé était satisfait de DIMO Maint MM et la migration s’est faite naturellement vers DIMO Maint MX.

« La mise en place a été transparente, sans pertes de données. Nous avons bénéficié d’un très bon suivi de la part du support DIMO, qui nous ont conseillé sur de bonnes pratiques, et présentations de nouvelles fonctionnalités produit. Je n’avais pas envie de devoir remanipuler les bases de données ni de changer les habitudes. Nous n’avons pas encore de connecteurs vers d’autres programmes.

A terme, nous devrons peut-être développer une passerelle vers M3 pour calculer des TRS, car les temps de fonctionnement des machines sont sur l’ERP. Les opérations de maintenance sont préventives et curatives tout en intégrant de l’amélioration continue et de la gestion de projet classique ».

Le préventif est suivi de près

Romain Massé se focalise sur deux domaines essentiels :

  • le taux de pannes et les dépannages, qui influencent le préventif,
  • la partie sécurité et environnement avec la création de bons d’intervention spécifiques à réaliser en priorité.

Il reçoit les demandes d’interventions et les affecte aux techniciens selon leurs compétences. Il constitue ainsi son plan de charge et les techniciens – – qui sont autonomes – planifient leurs activités en conséquence.

« Ils peuvent regrouper différentes demandes, faire du préventif ou des modifications machines et communiquent avec le client interne très facilement. Je clôture avec le client interne, une fois l’intervention effectuée » explique Romain Massé.

technicienne laboratoire rivadis

Le cloud et la mobilité ont dynamisé l’efficacité opérationnelle

« Le module web permet de simplifier les démarches. Le cloud fait bouger beaucoup de choses en interne en matière de connexions WIFI (mobilité en restant connecté). DIMO Maint MX a été l’une des premières solutions à basculer dans le cloud chez nous. Cette transformation digitale dynamise notre efficacité opérationnelle » selon Romain Massé.

« D’autre part, la mobilité est très appréciée car elle offre de l’autonomie à mes techniciens. Ils ont la liste des interventions à effectuer, la maintenance peut ainsi se décloisonner, d’autant que nous sommes un peu éloignés de la zone de production. Il y a moins de navettes. Nous faisons le bon d’intervention directement au pied de la machine pendant que nous vérifions son bon redémarrage et qui est aussitôt sur l’ordinateur. Cela garantit la satisfaction client, le préventif étant signé directement sur le smartphone ».

Une ergonomie de la solution GMAO appréciée

La gestion des stocks est optimisée : des QR codes permettent de scanner les pièces et d’avoir un suivi en temps réel, sans retourner devant l’ordinateur. L’interface ergonomique est très appréciée des utilisateurs, notamment grâce au choix des colonnes affichées. « Les techniciens peuvent ainsi filtrer aisément leurs demandes d’intervention ».

Dans le futur, Romain Massé va s’attaquer au développement d’indicateurs machines, de courbes de vie machines, de consommation énergétique de l’usine en intégrant des relevés de compteurs en autonomie, la sécurité environnementale étant une préoccupation majeure de Rivadis.

Je souhaite un essai gratuit 30 jours

Partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email