La maintenance préventive : définition et approches

Essentielle pour anticiper les pannes et éviter les arrêts de production, la maintenance préventive peut être systématisée grâce à la GMAO.

Lorsqu’elle n’est pas corrective, la maintenance se fait préventive. De nombreuses solutions existent en effet pour mieux anticiper les défaillances des équipements et intervenir en amont. À la clé, des coûts mieux maîtrisés et une disponibilité accrue des machines à long terme.

Une définition de la maintenance préventive

La maintenance préventive consiste à agir à intervalles réguliers et avant toute panne éventuelle sur ses équipements de production. Grâce à un entretien planifié tenant compte du besoin et de l’usure des machines, on s’assure de conserver un parc toujours fonctionnel. Source d’économies de ressources et de coûts, la maintenance préventive permet aussi d’améliorer les processus dans leur ensemble et de gagner en agilité.

En quoi la maintenance préventive est-elle stratégique ?

En intervenant sur les équipements alors même qu’aucune panne n’est encore apparue, la maintenance préventive permet de garder un contrôle constant sur l’état du parc et d’anticiper toute défaillance. On procède ainsi aux changements de pièces, remplacements de machines ou ajustements de consommation au plus tôt, avant que des anomalies ne surviennent.

Les actions de maintenance préventive ont pour triple avantage de :
• prolonger la durée de vie des équipements
• éviter les pannes, et donc les arrêts de production préjudiciables
• fournir de bonnes conditions de travail au personnel de terrain

Par ailleurs, l’anticipation est source de meilleure organisation : en mettant à plat les ressources de l’entreprise et en prévoyant les interventions à l’avance, on s’offre une meilleure visibilité et une plus grande réactivité humaine et matérielle en cas d’imprévu. Les coûts de maintenance sont ainsi planifiés à l’avance et les mauvaises surprises évitées. Autant d’excellentes raisons mettre en place une stratégie de maintenance préventive.

DEMANDEZ UNE DÉMO

Les différents types de maintenance préventive

On peut citer cinq principaux types de maintenance préventive :

Maintenance préventive systématique

Cette forme de maintenance consiste à intervenir sur les équipements de manière régulière – tous les mois ou trimestres, par exemple – ou sur la base d’un critère prédéfini. On anticipe ainsi la dégradation des pièces et l’on peut ajuster les réglages des équipements lors de la maintenance. Une bonne connaissance de la courbe de vie du matériel est nécessaire pour appliquer efficacement cette méthode.

Maintenance conditionnelle

La maintenance préventive conditionnelle vise à surveiller les indicateurs clés des équipements (pression, niveau…) et à intervenir en cas de défaillance ou d’anomalie. On évite ainsi les arrêts de production et on prolonge la vie de l’équipement. Moins technique que la maintenance systématique, elle peut se faire en continu ou de manière périodique selon la criticité des machines.

Maintenance prévisionnelle

Maintenance préventive

La maintenance prédictive est une méthode pour prévenir les pannes des machines critiques et prévoir quand elles peuvent tomber en panne. Pour ce faire, les données de production sont analysées pour identifier des modèles et prévoir les problèmes potentiels.
Ce sont des outils analytiques qui permettent de détecter les anomalies dans les données relevées par les capteurs.
L’objectif : anticiper les défaillances à venir sur un équipement.

Maintenance prescriptive

Version enrichie de la maintenance prédictive, la maintenance prescriptive s’appuie sur l’intelligence artificielle pour fournir des recommandations spécifiques à l’environnement de production et au profil de chaque machine. En découlent des actions extrêmement proactives et ciblées, qui maximisent la durée de vie des équipements.

Maintenance opportuniste

Cette dernière méthode consiste à réaliser une maintenance dès que l’occasion se présente. On pourra ainsi intervenir sur une machine en cas d’arrêt de production pour une autre raison, et donc réduire les interventions exclusivement dédiées à la maintenance, lesquelles ralentissent l’activité.

UN PROJET DE GMAO ? CONTACTEZ-NOUS

Mettre en place un plan de maintenance préventive

Le plan de maintenance préventive est un document clé permettant de formaliser clairement les futures analyses et interventions. On y croisera les recommandations du constructeur de chaque équipement, les exigences réglementaires et l’historique de maintenance des appareils.
Ce plan sera utile à plus d’un titre, puisqu’il permettra de déterminer :
• Le périmètre d’intervention
• Le ou les type(s) de maintenance préventive à appliquer
• Les interventions qui en découleront

En quoi la maintenance préventive et sa planification sont-elles liées à la mise en place d’une GMAO ?

La maintenance préventive et le plan associé sont des sujets complexes, qui impliquent une organisation rigoureuse et une connaissance du parc en temps réel ! S’appuyer sur une solution de GMAO est essentiel pour maîtriser tous les aspects de sa maintenance et sa bonne application.

La GMAO permettra en effet de contrôler et de modifier à tout moment des paramètres tels que :
• Le type d’événement
• Les équipements concernés
• La périodicité
• L’échéance de l’intervention
• La durée de l’intervention ou de l’arrêt de production
• L’assignation des tâches à un technicien
• L’ajout de documents annexes pour faciliter la maintenance
• L’historisation des interventions

Employer une solution de GMAO adaptée permettra d’élaborer rapidement un plan de maintenance fiable et de le mettre à exécution sans erreurs ! Les fonctions de suivi et la souplesse d’utilisation de la GMAO doivent permettre d’anticiper et de réagir vite : deux atouts clés de toute bonne maintenance préventive.

DEMANDEZ UNE DÉMO

Partager cet article
Découvrez également

Vous avez un projet, des questions ?

Écrivez-nous et restons en contact

Retour en haut