DIMO Maint, pilier logiciel de l’Institut pour une gestion de la maintenance performante garante d’une traçabilité accrue des équipements et d’un référentiel unique des opérations effectuées…

L’Institut ARNAULT TZANCK en quelques chiffres

L’Institut ARNAULT TZANCK fait partie intégrante d’un groupe médico-chirurgical, unique en son genre, gérant de multiples cliniques, centres de soins, maison de retraite et services de soins à domicile… dans les Alpes-Maritimes.

Situé à Saint-Laurent du Var, l’Institut ARNAULT TZANCK réunit sur un seul site différents établissements gérés par des associations et un centre médico-chirurgical s’illustrant par la qualité de ses équipes médicales et son plateau technique d’envergure.

Sur plus de 46 000 m2 de plancher, ce dernier comprend une capacité d’hospitalisation de plus de 236 lits ou places, un service d’accueil d’urgence, dix salles d’opération, une unité complète de chirurgie ambulatoire, une unité d’endoscopie, une unité de traitement multidisciplinaire par laser, un centre d’hémodialyse, un service de radiologie, un centre d’imagerie médicale, un service de médecine nucléaire, un département d’hémodynamique, une unité de cardiologie non sanglante et un centre de kinésithérapie & balnéothérapie.

D’une gestion 100 % « papier » à une gestion « web »

Afin d’éliminer l’utilisation des documents « papier » sources d’erreurs et de perte de temps, l’Institut recherchait en 1999 une solution logicielle qui puisse, d’une part, centraliser en une seule base de données la totalité des opérations de maintenance réalisées sur les machines et, d’autre part, garantir une gestion performante du patrimoine et des stocks de pièces.

Après une étude poussée, l’Institut ARNAULT TZANCK sélectionne les solutions DIMO Maint pour ses cinq cartes maîtresses :

  • Sa richesse fonctionnelle,
  • Sa simplicité de « prise en main »,
  • Son évolution permanente gage d’une parfaite adéquation avec les besoins actuels et futurs de l’Institut,
  • Son budget attractif.

Au fil des années, la solution de DIMO Maint n’a cessé de s’enrichir de nouveaux modules comme la gestion des codes à barre, et d’étendre son champs d’actions dans les différents services (hémodialyse,…). Depuis septembre 2003, l’évolution vers la version 100% web de la solution DIMO Maint permet d’optimiser toutes les facettes de la maintenance de bâtiments, des appareils médicaux… et d’accroître la traçabilité des interventions sur ces derniers.

Les bénéfices

Du préventif jusqu’au suivi des bons de propreté en passant par le calcul du coût de revient par étage, la solution DIMO Maint se révèle au cœur de l’organisation du Centre Médico-Chirurgical.

Solution plébiscitée par le service de maintenance, DIMO Maint permet de :

  • Gérer le patrimoine, suivre par le biais de fiches l’ensemble des équipements, des plus simples aux plus complexes,
  • D’assurer les opérations préventives et de réduire de manière significative les dysfonctionnements.

La solution gère également l’historique des bons de propreté des différents prestataires afin de garantir dans la totalité des bâtiments du centre une hygiène très stricte en parfaite conformité avec la législation en vigueur.

Le logiciel garantit une traçabilité précise de toutes les opérations effectuées sur les matériaux « vigilance » du service hémodialyse dans une base spécifique. Assurant un suivi de plus de 80% du site, il produit chaque jour une fiche centralisant les différents événements, sorties de pièces et opérations de maintenance entreprises afin d’évaluer quotidiennement la rentabilité de l’atelier de maintenance. Il offre aussi la possibilité de calculer précisément le coût de revient par étage, considéré au niveau budgétaire comme autonome, en permettant de suivre l’ensemble des entreprises en sous-traitance qui interviennent (en moyenne 80 à 90 contrats par étage).

Les projets d’évolutions

A l’orée de l’automne 2004, un nouveau module accélérera et optimisera les demandes d’intervention.

Outre la suppression des documents papiers et des multiples appels téléphoniques, il intégrera les demandes émises directement dans le planning du logiciel, offrant un gain de temps dans leurs traitements (réponse, suivi ou refus), améliorera la communication entre les différents services (envois d’e-mails…) et mettra en exergue la réactivité du service de maintenance (ratios de prise en compte et de réalisation).
Enfin, une passerelle est réalisée entre la solution DIMO Maint et la Gestion Technique Centralisée pour permettre au service de maintenance :

  • De gérer les capteurs et compteurs de renouvellement d’air et le suivi en temps réel de la température,
  • D’élaborer des fiches techniques,
  • De planifier automatiquement des actions préventives dès 3000 heures d’utilisation et de bénéficier d’alertes en cas de dysfonctionnement.

A terme, les solutions de la société DIMO Maint seront déployées dans les autres sites du Groupe ARNAULT TZANCK.