La maintenance du Centre Hospitalier Jacques Lacarin de Vichy « se refait une santé » avec la GMAO DIMO Maint.

« Sa souplesse permet une mise en œuvre rapide et sa facilité de prise en main contribue à l’adhésion unanime des équipes. »
Monsieur ROMANE

Présentation du Centre Hospitalier Jacques Lacarin

Situé à proximité du centre ville, le Centre Hospitalier de Vichy dessert une population d’environ 140 000 habitants. Avec une capacité de 774 lits et environ 30 000 passages au Service d’Accueil des Urgences, il prouve son rôle d’établissement de proximité. De part sa forte activité, le Centre Hospitalier de Vichy compte parmi les six principaux Etablissements Publics de Santé d’Auvergne.

Le Centre Hospitalier de Vichy est certifié par la Haute Autorité de Santé.
La certification permet d’améliorer en continu la qualité et la sécurité des soins prodigués aux patients à l’hôpital ou en clinique et permet concrètement de :

  • Repérer les problèmes qui pourraient être préjudiciables pour le patient,
  • Favoriser une meilleure organisation de l’établissement,
  • Donner aux pouvoirs publics et aux
    patients des informations fiables sur le niveau de qualité des prestations (l’accueil, l’accès à l’information, les soins, etc.) délivrées.

Vers la maintenance préventive

Dans le cadre de son processus de certification, la direction de l’Etablissement souhaite dans un premier temps obtenir la traçabilité de l’entretien des centrales de traitement d’air.

Aussi, les responsables des services techniques prennent la décision de se doter d’un outil de suivi de la maintenance qui permettra de :

  • Répertorier dans une arborescence le matériel à entretenir,
  • Programmer la maintenance préventive,
  • Tracer l’ensemble des interventions de maintenance curatives et préventives.

DIMO Maint, la solution adéquate alliant souplesse et efficacité

Naturellement, l’étude débute par la découverte des logiciels déjà opérationnels en interne. Aussi, Monsieur Brivady  teste pendant huit jours le logiciel de maintenance du service biomédical qui se révèle être trop rigide et trop compliqué pour répondre au besoin du service technique.

A l’issue d’un appel d’offres, l’établissement retient finalement la solution DIMO Maint pour la mise en place de sa maintenance préventive. En effet, DIMO Maint présente la qualité principale, de permettre aux techniciens de maintenance d’enregistrer des fiches d’intervention sans disposer de l’exhaustivité des informations sur l’équipement en question (N° série, etc.).

“Sa souplesse permet une mise en œuvre rapide et sa facilité de prise en main contribue à l’adhésion unanime des équipes.”

Le projet débute en 2003 par la saisie des unités d’intervention et la mise en place de la maintenance préventive.

Pendant 6 mois, le responsable maintenance, avec son équipe, testent et gèrent les demandes d’intervention émises via le  web par la cuisine centrale (matériels de cuisine, fours, lave-vaisselles…), pour déployer ensuite la solution DIMO Maint à l’ensemble du site.

Les 115 demandeurs d’intervention sont formés à l’utilisation de la solution GMAO ainsi que l’ensemble des ateliers techniques.

Grâce à DIMO Maint, plus de 11 700 bons de travaux de maintenance curative et préventive sont traités par an et concernent plus de 1 125 unités d’intervention en base. A cette base, seront bientôt ajoutés les 1 000 lits et fauteuils médicalisés.

Les responsables maintenance de l’établissement tiennent à souligner par ailleurs la qualité du service proposé par DIMO Maint tant au niveau des formations dispensées qu’au niveau de la réactivité du service Hotline : « Nous obtenons le plus souvent les réponses à nos interrogations dans le ¼ heure qui suit. »

Des bénéfices constatés au quotidien

Les principaux bénéfices retirés par la mise en place de la solution DIMO Maint, les responsables maintenance s’accordent à mettre en relief :

  • Le suivi des stocks de pièces détachées,
  • La traçabilité des interventions de préventif ou de curatif,
  • La possibilité de suivre la fiabilité du matériel,
  • Le suivi et la maîtrise des coûts d’intervention.

Le logiciel facilite le suivi des interventions et des stocks. Il est désormais possible par exemple de remplacer par anticipation un équipement gourmand en interventions.

« Un travail en relation étroite avec le service économique nous permettra à l’avenir de calculer le retour sur investissement généré par la mise en place de la solution DIMO Maint, notamment sur le poste achats. » nous avoue pour conclure Monsieur Romane.

Vers un déploiement départemental…

En 2010, sur les conseils de Monsieur Romane, les services techniques de deux autres établissement de santé de l’Allier : Thiers et Ambert, déploient la solution DIMO Maint sur leur propre site.