TÉMOIGNAGE GMAO DE FAMAR

Avec DIMO Maint, le façonnier pharmaceutique FAMAR garantit la qualité irréprochable de sa production et tend vers son objectif : devenir le leader européen des fournisseurs de services aux industries de santé.

DIMO GMAO Famar

Une offre de services intégrés destinée aux plus grands groupes pharmaceutiques internationaux

Spécialisée en développement, production, logistique, stockage et distribution de la plupart des formes cosmétiques et pharmaceutiques, FAMAR dispose en Europe d’un réseau de distribution (4 sites dont 1 en France proche d’Orléans) et de production (8 sites dont 3 en France à St Genis Laval, Orléans et à L’Aigle).

Ce dernier emploie 216 des 1 900 salariés du groupe. Dans un contexte de mutation du secteur pharmaceutique engendrant une externalisation croissante de la fabrication, du conditionnement et du développement des médicaments, le site de l’Aigle a souhaité optimiser sa gestion de parc (process et infrastructure) en s‘équipant d’un logiciel de GMAO.

Une exigence fondamentale : la traçabilité

Très tôt, M. Bonnouvrier, responsable maintenance process, souhaite mettre en place un outil qui permette d’assurer la gestion de la maintenance et de participer au développement de la culture de la traçabilité. Au salon de la maintenance en 1995, il sélectionne la solution DIMO Maint pour ses côtés abordables et conviviaux dans ce contexte industriel, très complet et surtout évolutif grâce aux développements spécifiques proposés devenus ensuite des standards.

Un site pilote à la fabrication

Dés septembre 1995, sur 3 postes, le lancement du projet via l’intégration des paramétrages les plus judicieux est lancé. Les tests se déroulent jusqu’au début de l’année 1996 (paramétrage de l’arborescence, des menus journaliers (profils), gestion des comptes, test du plan préventif, …).

L’entreprise souhaite alors associer une gestion du patrimoine à la solution GMAO en construisant de la même manière les deux arborescences : une pour la structure du bâtiment et une pour le process. Finalement, l’utilisation du logiciel restera très axée sur le process.

Le référentiel ainsi créé permet la cohérence du système par le biais du recueil d’informations précises (codes géographiques, numéros d’inventaire, section budgétaire des activités,…) et utiles pour l’analyse du patrimoine (coûts, rentabilité).

L’extension réussie à l’ensemble du site grâce à l’implication de chacun

Parallèlement à ces trois mois de test et dans le but de rendre chaque technicien acteur du projet DIMO Maint, le « Journal GMAO » est créé :

  • Description de la structure du logiciel : les différents modules et procédures d’utilisation montrant sa simplicité d’utilisation et sa convivialité,
  • Les finalités attendues : avoir un planning préventif et un suivi de travaux actualisé, approvisionner et gérer 5 000 pièces détachées, avoir un historique complet en temps réel,
  • Son utilisation : toutes les tâches liées à la maintenance sont saisies directement sur le réseau grâce à l’architecture web, supprimant les feuilles de journées remplies à la main puis ressaisies,
  • Ses apports : suivi en temps réel et traçabilité des interventions et des lots, mise en évidence des points problématiques sur les machines.

En juillet 1997 se généralise la saisie d’heures.

La montée en puissance du logiciel DIMO Maint

1998 voit l’augmentation des demandes d’achats généralisées : toutes les demandes rentrées dans le logiciel DIMO Maint sont éditées pour validation par le service Achat, puis transformées en commande. En 1999 et 2000 est mis en place le module de Qualification et Demandes d’Intervention (un module de DI par poste au format html) pour la création des demandes et la consultation du suivi.

Les résultats très satisfaisants

Le fonctionnement fluide du logiciel DIMO Maint garantit :

  • Une réelle gestion de maintenance : Suivi des travaux en temps réel avec vision immédiate et transversale du produit par rapport aux interventions de maintenance ou de réglage (maintenance préventive, dépannages correctifs, réglages quotidiens, adaptation des lignes et changements de format). Les conducteurs de machines sont ainsi autonomes.
  • Système d’aide au diagnostic, historique et tableaux de bord.
  • La qualité : totale traçabilité depuis 1998 aide au traitement des anomalies, à la qualification et aux changements planifiés.
  • La sécurité, avec respect des consignes et planning réglementaire.
  • En comptabilité analytique, la ventilation des heures (temps d’arrêt, nombres d’heures d’intervention et temps de production) ainsi qu’une analyse annuelle grâce à la base de données unique, fiable, et auto-alimentée quotidiennement.

Un protocole de qualification réalisé conjointement avec DIMO Maint est en cours afin de qualifier son logiciel avant la fin de l’année 2004. Autre projet, l’association de la métrologie (suivi métrologique des sondes) à la GMAO pour simplifier la gestion de la métrologie sur le site et par le suivi de constats de vérification, de gestion de vie des capteurs.