Loglibris constate une réduction de 8% de son budget maintenance dès les 6 premiers mois d’utilisation de la solution DIMO Maint.

« La solution a permis de mieux connaître l’obsolescence des machines et de comparer le coût d’achat d’une machine neuve avec le coût de la maintenance actuelle de l’équipement. »
Monsieur Martini, responsable maintenance et sécurité

Présentation de Volumen Loglibris

Volumen, suite à la fusion de la filiale logistique de la Martinière (Editions du Seuil) et celle de Bertelsmann (France Loisirs) en 2009,  est devenu Loglibris.

Spécialisé dans la distribution de livres illustrés et littéraires aux professionnels : libraires , enseignes de la grande distribution, etc. Loglibris est aujourd’hui la filiale de deux grands partenaires de l’édition : La Martinière Groupe (Edition du Seuil…) et Direct Group France – Bertelsmann (France Loisirs, le réseau de libraires Chapitre.com et son site Internet Chapitre.com).

Loglibris assure la distribution journalière de 120 000 livres, soient 3000 colis, et possède une capacité de stockage de 50 millions de livres soient 46 000 titres disponibles.

En 2009, elle lance un vaste projet d’extension de sa plate-forme, portant sa surface d’entrepôt de 15 000 à 32 000 m².

Loglibris organise ses activités autour de 4 sites, dont 3 de production :

  • Ballainvilliers pour la gestion des commandes de réassortiment,
  • Orly pour la gestion des retours,
  • Lucé pour les envois de commandes de nouveauté.

De la gestion tableur à la GMAO DIMO Maint Full web…

« Livraison en 24h – 48h maximum » : cet unique argument avancé aux éditeurs, résume la responsabilité qui incombe au service maintenance d’assurer le zéro arrêt machine dans la chaîne de préparation des commandes.
Outre les transtockeurs qui fonctionnent 24h/24h, la chaîne de préparation de  commandes  regroupe 3 200 mètres de convoyeurs, de formeuses à carton, de calleuses …

Dans un effort constant de valoriser et d’optimiser l’activité maintenance, Monsieur Martini, responsable maintenance et sécurité de Loglibris, décide de mettre en place une solution de GMAO pour :

  • Evaluer le coût de chaque équipement (temps effectif passé en maintenance, coût des pièces détachées),
  • Etudier le renouvellement des équipements,
  • Optimiser les achats pour une meilleure connaissance des fréquences et quantités de pièces commandées.

Face à deux autres éditeurs référents du marché, Monsieur Martini choisit la solution DIMO Maint, pour ses avantages immédiats :

  • Rapidité de déploiement
  • Facilité de prise en main
  • Simplicité d’utilisation
  • Accessibilité depuis les 3 sites

Une véritable révolution

« Avant DIMO Maint, tout était manuel, il n’y avait pas de statistique, pas de suivi.«  affirme Monsieur  Martini en apparentant la mise en place de DIMO Maint à une véritable révolution.

Auparavant, les équipes de maintenance avançaient au sentiment,  à l’impression, au jugé. Aujourd’hui, la gestion des 3 sites s’appuie sur des chiffres précis : temps passé par équipement par semaine, par mois ; coût par machine ;…

La solution DIMO Maint permet, en effet d’assurer « une vraie gestion de la maintenance optimisée » et d’éviter les arrêts de production coûteux pour l’entreprise :

  • Mise en place du préventif : le curatif représentait 90% de l’activité du service maintenance. La tendance s’est maintenant inversée et il ne représente plus que 50%.
  • Traçabilité des pannes et des travaux  (demande d’intervention, bon de travail, rapport d’intervention)
  • Historisation des commandes de pièces détachées et optimisation des achats.
  • Gestion des commandes de consommables : utilisation très atypique.

Les chefs d’équipe gèrent leur consommable sur le logiciel DIMO Maint après seulement 1 journée de formation.

Simple d’utilisation, la solution leur permet de comparer le coût d’achat de leurs 50 références articles auprès des différents fournisseurs.

  • Imputation des coûts à un  secteur ou au sous ensemble d’un secteur pour une analyse plus précise du coût de chaque équipement.
  • Planification de la charge de travail et gestion des ressources à affecter.

Un retour sur investissement significatif

En seulement 6 mois d’exploitation, la solution DIMO Maint contribue à la réduction de 8% du budget maintenance et devrait en 2007 permettre encore une diminution de 10% . En effet, elle a permis de mieux connaître l’obsolescence des machines et de comparer le coût d’achat d’une machine neuve avec le coût de la maintenance actuelle de l’équipement.

Pour ne donner qu’un seul exemple, M. Martini évoque le changement de 2 fardeleuses qui nécessitaient l’intervention de 2 personnes par semaine (soit 14 heures par semaine) et qui aujourd’hui ne nécessite plus qu’ ½ heure d’intervention par mois.

Martini rappelle également qu’avant la mise en place de la solution DIMO Maint, il devait estimer le temps passé par un technicien sur un équipement et que dorénavant, ce sont les techniciens eux-mêmes qui renseignent la durée de l’intervention.

De même, le service maintenance de Loglibris ne sollicite plus ses sous-traitants et a repris le contrôle en interne des actions de maintenance et bénéficie désormais d’une meilleure connaissance et capitalisation de l’expérience.