TÉMOIGNAGE GMAO DE SÉNALIA

Senalia opte pour une efficacité décuplée grâce à la solution GMAO DIMO Maint

« Les conducteurs de synoptique sur le terrain, peuvent désormais générer directement des demandes d’intervention depuis n’importe quel poste du réseau. »
M.Duperrey, adjoint au chef du service maintenance

Présentation de Sénalia

Née du rapprochement de 2  sociétés UCACEL et SPR, Sénalia est aujourd’hui un pôle référent dans l’exportation et le stockage de céréales avec une capacité de plus de 800 000 tonnes.

Sénalia dispose de 3 sites :

  • La presqu’île d’Elie avec 4 silos céréaliers (Port de Rouen)
  • Grande Couronne avec 3 activités (silos céréaliers, trituration, cacao)
  • Chartres (siège)

Le fonctionnement des silos, outre les silos eux-mêmes, par ailleurs très coûteux, nécessitent l’entretien d’un certain nombre d’équipements : tapis, élévateurs à godet, portiques de chargement et déchargement qui nécessitent un entretien régulier en fonction de la cadence assurée de l’ordre de 1 200 tonnes / heure.

En ce qui concerne le service maintenance de la presqu’île d’Elie, 8 personnes assurent le maintien de l’outil de production :

  • 3 mécaniciens
  • 2 électriciens
  • 1 adjoint au chef du service maintenance
  • 1 responsable maintenance

Objectifs de la migration vers une solution DIMO Maint

Le site SENALIA, presqu’île d’Elie, est utilisateur GMAO DIMO Maint depuis de nombreuses années avec pour principale utilisation: la gestion des commandes de pièces de réparation.

La migration vers une nouvelle version DIMO Maint, vise  à répondre à plusieurs objectifs fondamentaux :

  • La possibilité d’utiliser la solution en configuration multiposte
  • L’intégration du site Grande Couronne dans le projet
  • La mise en place du préventif

Suite à différentes réunions, le projet de migration  se concrétise et démarre par la formation de 5 utilisateurs soit 3 utilisateurs du site d’Eli (M.Duperrey, adjoint au chef du service maintenance –M.Planquais, responsable maintenance et M. Delnott, chef des travaux neufs) et 2 utilisateurs du site Grande Couronne.

Vers une gestion efficace et optimisée…

Pendant 8 mois, M. Duperrey aidé par un stagiaire, consacre du temps à la mise en place de la nouvelle version.

« L’idée était de repartir d’une base vierge afin de profiter de la migration pour reconcevoir un découpage de l’arborescence commun aux 2 sites  » souligne M.Duperrey. L’arborescence aujourd’hui se décompose en  6 niveaux (silo, fonction, sous-fonction,…).

Dans un deuxième temps,  l’équipe projet instaure le préventif, volet primordial dans l’optimisation de l’activité maintenance SENALIA, crée des fiches préventives avec compteur par type d’équipement (graissage, …) et définit :

  • Un nombre d’heures par corps de métier
  • Un nombre d’heure pour déclencher l’intervention…

Le saisie des relevés dans le logiciel se fait directement après lecture des données générées par un automate T5X qui supervise les temps de production des machines. Pour la maintenance curative, les conducteurs de synoptique sur le terrain, peuvent désormais générer directement des demandes d’intervention depuis n’importe quel poste du réseau dès qu’ils constatent une fuite, un problème électrique ou une casse sur des pièces.

M. Duperrey centralise les demandes, consulte les plannings, dispatche les interventions et dispose des droits de clôture avec M. Planquais. Les personnes chargées de l’entretien établissent le rapport dans la solution DIMO Maint en indiquant le temps passé, les pièces utilisées.

Une des évolutions majeure réside dans la mise en place des budgets par imputation avec comme particularité l’année céréalière qui démarre le 1er juillet et se termine le 30 juin. En effet, chaque commande effectuée est enregistrée avec un code d’imputation et permet ensuite d’analyser précisément les écarts entre l’engagé et le budget.

Même si les fonctionnalités de la solution ne sont encore pas toutes utilisées et qu’il demeure des axes d’amélioration, M. Duperrey prévoit des gains importants grâce à la gestion du préventif qui permettra d’anticiper les pannes et autres remplacements d’équipements coûteux.

A l’avenir, M. Duperrey envisage la tenue des inventaires directement dans le logiciel GMAO. Pour le moment, les commandes se gèrent à la demande et cette forme de gestion ne permet pas d’avoir une vision précise des stocks disponibles.

Vers une base de données unique…

En 2010, le groupe choisit de migrer les données des deux sites sur une même  base de données multi-site DIMO Maint.

La solution GMAO DIMO Maint, installé de longue date sur les deux autres sites, regroupe désormais les données des quatre sites du groupe SENALIA.