Le Village Santé Angers Loire simplifie la gestion de la maintenance de ses équipements avec DIMO Maint.

« L’une de nos priorités liées à la mise en place de la GMAO DIMO Maint était de disposer d’un inventaire exhaustif des équipements et d’un historique précis des interventions. »
Franck Perrais, ingénieur biomédical

Présentation du Village Santé

Le Village Santé Angers Loire regroupe de nombreuses consultations pluridisciplinaires : clinique, hôpital, service d’urgences, en cardiologie interventionnelle, consultations, soins de suite, chirurgie générale, chirurgie digestive, chirurgie thoracique, chirurgie viscérale, chirurgie ORL.

4 cliniques sont venues compléter historiquement l’offre de soins :

  • 2003 Saint Léonard : Spécialisation Orthopédie
  • 2006 Saint Joseph : cardiologie, viscéral, ophtalmologie, thoracique
  • 2006 Saint Claude : soins de suite
  • 2013 Centre de la Main : orthopédie

Ainsi que des entités spécialisées : scanner, lRM, Maison des spécialistes, etc.

Quels sont les enjeux liés à la mise en place d’une solution de GMAO ?

Historiquement , la maintenance biomédicale des différents sites était gérée par une société privée. Franck Perrais prend ses fonctions en 2010 pour internaliser la gestion de la maintenance biomédicale des cliniques Saint Joseph et Saint Léonard. Dès son arrivée, il manifeste à la direction le besoin de mettre en place une solution de GMAO pour assurer le suivi des 600 équipements biomédicaux.

Pendant 3 ans, le suivi des équipements et des inventaires sera réalisé sur tableur. Une des premières motivations à la mise en place d’une solution de GMAO était de disposer d’un inventaire exhaustif des équipements et d’un historique précis des interventions par équipement.

L’équipe maintenance pourrait ainsi disposer d’un outil capable de coordonner les interventions, générer des rapports concernant, entre autres, le nombre d’interventions réalisées, l’évaluation des coûts et ainsi mieux communiquer avec les prestataires et la direction.

« Parallèlement, la GMAO a pour objectif d’améliorer le suivi du préventif et des contrôles qualité. » affirme Franck Perrais.
Enfin, la dématérialisation des bons de travaux faciliterait le traitement et le suivi des interventions.

Pourquoi le choix DIMO Maint ?

En plus de la gestion du biomédical et du PCR (Radioprotection), Franck Perrais reprend la direction du service technique en 2013. Il a donc très peu de temps à consacrer à la mise en place du préventif qui devient pourtant essentielle.
Aussi, la décision de mettre en place une solution GMAO sur le site de Saint Joseph en 2014 et Saint Léonard en 2015 est actée.

Entre les solutions surdimensionnées par rapport aux besoins fonctionnels, aux moyens financiers de la structure et les petites solutions basiques, la GMAO DIMO Maint s’est parfaitement bien positionnée avec sa technologie 100% web et sa rapidité de
déploiement.

La simplicité de la solution fût également un critère de choix déterminant.

DIMO Maint accompagne déjà plus de 120 établissements de santé dans le pilotage de leur activité maintenance (inventaires physiques, gestion des codes CNEH, gestion du matériel biomédical et technique, traçabilité des interventions).

Une mise en place aisée et rapide

L’intérêt de la GMAO DIMO Maint réside dans la facilité à récupérer des données contenues dans les logiciels précédents (historiques, etc.). L’intégration des données d’inventaire a été réalisée avec succès. 2 jours de mise en place ont été nécessaires pour les deux cliniques et 1 jour pour intégrer la gestion du service technique.

L’application compte aujourd’hui 47 utilisateurs, soit un utilisateur par unité de soins, les 6 techniciens de maintenance, le service administratif, le service bio-nettoyage et les cadres de santé.

Les utilisateurs sont formés à l’émission de Demandes d’Intervention (DI) Express et peuvent se référer à un livret d’utilisation en cas de besoin. Les demandes sont ensuite affectées par le responsable technique aux 6 techniciens.

Le tableau de bord dynamique permet de suivre les principaux indicateurs de l’activité maintenance : les bons en attente de pièces ou d’intervention, les bons en cours, les demandes non vues à affecter, les appareils envoyés en réparation pour assurer les relances fournisseurs, etc.

De nombreux bénéfices constatés

Parmi les principaux bénéfices liés à la mise en place de la solution de GMAO DIMO Maint :

  • La disparition complète des problèmes de mauvaise affectation ou de pertes des bons de travaux,
  • La possibilité de réaliser un bilan rapide avec un prestataire avec une vision précise des  interventions réalisées et des coûts liés,
  • La possibilité de suivre la fiabilité du matériel,
  • Le suivi et la maîtrise des coûts d’intervention.

« Outre une planification optimale du suivi des équipements, la solution DIMO Maint nous permet désormais de gagner en  qualité et productivité dans toutes les facettes de notre gestion de la maintenance technique et biomédicale. » assure Monsieur Perrais.

Une GMAO qui s’enrichit au fil du temps…

Les prochaines évolutions résident principalement dans :

  • L’amélioration de la gestion des interventions de maintenance préventive et le suivi des contrôles réglementaires : radioprotection, requalification, incendie, contrôles Apave.
  • La gestion des stocks de consommables biomédicaux et des produits d’entretien.