Une GMAO pour harmoniser la maintenance du Moulin du Pivert

La GMAO DIMO a permis la mise en place de nouvelles pratique pour simplifier la maintenance des équipes du Moulin du Pivert.

biscuit moulin du pivert

La biscuiterie familiale originaire de l’Aveyron automatise sa maintenance

Le Moulin du Pivert (50 collaborateurs, 13M€ de chiffre d’affaires) produit des gourmandises à base d’ingrédients locaux sur son site de production dans l’Aveyron et distribue ses biscuits en Europe, au Japon et au Moyen-Orient. Thibault Vidal, responsable technique depuis 2019, gère une équipe de six techniciens polyvalents et a rapidement eu besoin d’une solution pour centraliser l’information et établir de nouvelles pratiques.

Un outil avait été utilisé précédemment, mais ses fonctionnalités n’étaient pas pleinement exploitées. Ayant l’expérience de la GMAO, Thibault Vidal connaissait l’importance d’unifier les méthodes, de développer le préventif, de centraliser les données et de mutualiser l’information. Il a donc modernisé les méthodes, en passant d’une multitude de fichiers Excel dispersés (pièces détachées, équipements, interventions) à un traitement rigoureux de l’information. Objectif ? sécuriser notamment le traitement et les mises à jour de l’information et prévenir toute source d’erreur ou les doublons. Le reporting était originellement faussé car rien n’était comparable d’un mois sur l’autre.

production moulin du pivert

La fluidification des process maintenance et la centralisation des données

Aujourd’hui c’est l’ensemble du service qui utilise la GMAO DIMO Maint. Chaque jour, les techniciens peuvent constater les bons de travaux et saisir les données importantes relatives aux fonctionnement des équipements. Elle permet aussi de gérer des opérations liées à des prestataires bénéficiant de compétences extérieures et de tirer des analyses mensuelles sur la disponibilité des machines, les pannes et de comparer les saisies.

chaine de production moulin du pivert Pour Thibault Vidal, les bénéfices clés de la GMAO sont les suivants :

  • La centralisation de la donnée
  • L’harmonisation des processus de maintenance
  • La gestion automatique du préventif
  • L’analyse et le reporting

Dans un second temps, Thibault Vidal et son équipe souhaitent intégrer la gestion de contrat qui est actuellement traitée sur tableurs. “Nous allons examiner la gestion des budgets afin de tirer parti au mieux de la palette des fonctionnalités qu’offre DIMO Maint OM“.

Retrouvez l’article de presse complet dans le magazine Production Maintenance n°76.

 

Prenons contact

Partager cet article
Découvrez également

Vous avez un projet, des questions ?

Écrivez-nous et restons en contact

Retour haut de page

6 signes qu'il est temps de digitaliser votre maintenance !